Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 février 2009 3 25 /02 /février /2009 08:00

L'aéroport international de la Tontouta, actuellement en travaux d'agrandissements, est notre toute dernière étape.

NC Conclu 01 

NC Conclu 02

 

C'est avec pincement au cœur et avec regret que nous quittons ce coin de paradis, le plus beau lagon du monde, en nous promettant à nouveau d'y retourner dans 10 ans.

NC Conclu 03 

NC Conclu 04

 

C'est en arrivant à Sydney, première escale d'un voyage retour qui fut très long, que nous avons réalisé que nous rentrions à la maison, les yeux pleins de poissons rencontrés, de paysages somptueux et inattendus, le souvenir des kanaks et caldoches rencontrés, la mémoire des couleurs et odeurs des fleurs.

NC Conclu 05 

 

De l'art : Album photos

La faune et la flore : Album photos

  

------------
Pour en savoir plus :

L'office du Tourisme - Province Sud : http://www.office-tourisme.nc/
La Province Nord : http://www.tourismeprovincenord.nc/presentation.php
Les Iles Loyautés : http://www.iles-loyaute.com/
Le site du gouvernement de la Nouvelle Calédonie : http://www.gouv.nc

 

Repost 0
23 février 2009 1 23 /02 /février /2009 08:00

L'Ile des Pins.

01-NC IlePins 01 

Le paradis au paradis.
Dernière étape de notre voyage.

Nous avons décidé d'y passer le plus de temps afin de profiter aussi des plongées avec Kunié scuba center, le club étant à proximité de l'hôtel où nous dormions, sur la baie de Ouaméo, sur la côte ouest de l'ile.

 

Entre 2 plongées, nous avons été voir la Grotte de la Troisième, moins renommée que celle d'Oumagne (dite de la Reine Hortense). Surtout, que sans moyen de transport, nous ne voulions pas aller trop loin. C'est donc à pied que nous nous y sommes rendus, après avoir fait une bonne heure de marche, escortés par la chienne de l'hôtel et un chaton perdu.

La grotte se trouve au bout d'un petit chemin perdu dans les bois. C'est un havre de paix et un enchantement que nous avons découverts.

02-NC IlePins Grotte 01 

03-NC IlePins Grotte 02

 

04-NC IlePins Grotte 03

 

05-NC IlePins Grotte 05

 

06-NC IlePins Grotte 06

 

 07-NC IlePins Grotte 07

 

08-NC IlePins Grotte 08 

09-NC IlePins Grotte 09 

 

Nous avons tout de même loué des vélos électriques pour nous rendre sur les baies de Kuto et de Kanuméra, plus au sud, là où nous avions planté la tente 10 ans plus tôt.

10-NC IlePins Kanumera 01 

11-NC IlePins Kanumera 02

 

Comme tout séjour sur l'Ile des Pins, une promenade dans les baies de St Joseph et d'Upi en pirogue s'impose et nous mène sur un chemin qui traverse les bois, pendant une heure (en marchant tranquillement).

12-NC IlePins Upi 00 

13-NC IlePins Upi 01

 

14-NC IlePins Upi 02

 15-NC IlePins Upi 03

16-NC IlePins Upi 04

 

 

Une spécialité locale, à goûter absolument : le bougna. A base de poulet ou de poisson, la viande, accompagnée de taros, patates douces, bananes poingo, tomates et ignames, est cuite enveloppée dans des feuilles de bananier, dans les braises. Nous avons eu de la chance d'en manger un délicieux ! Si je trouve les ingrédients, je compte bien en faire un dans une cocotte en terre, au four traditionnel.

17-NC IlePins Upi 05

 

L'après-midi continue... dans une piscine naturelle, à marée basse. Eau chaude, très claire et poissonneuse. De l'autre côté du rocher de corail, les vagues tapent rageusement.

18-NC IlePins Upi 06 

 

Notre séjour est sur le point de se terminer.

19-NC IlePins coucher 

 

Repost 0
31 janvier 2009 6 31 /01 /janvier /2009 08:00

C'est vers Ouvéa, l'île la plus proche du paradis, que nous nous sommes envolés.

NC Ouvéa 01 

Longue d'une quarantaine de kilomètres et au plus large de 400 m, elle nous offre ses 25 km de plage de sable blanc.

Nous avons logé dans un gîte, sur l'île de Mouli, au sud de l'île principale. Très simplement hébergés, le lit occupant à lui seul la case, nous mangions sous le faré, face à la mer.

NC Ouvéa 02 

Le premier soir sur Ouvéa, nous avons assisté à un spectacle assez exceptionnel : le soleil couchant nous donnait des couleurs roses et rouges flamboyantes. Pas besoin de filtres ou de trucages pour voir un tel paysage.

NC Ouvéa 03 

NC Ouvéa 04

 

Lors de notre balade vers la pointe sud de l'île de Mouli, nous avons pu voir cette petite église, typique de Nouvelle Calédonie.

NC Ouvéa 05 

Nous avons fait de très belles plongées avec un petit club "Mio palmo", basé sur le camping de Lekin, tenu par une française et un... italien...

 

Un ilot construit durant des millénaires par le corail.

NC Ouvéa 06 

Pour en savoir plus sur Ouvéa : voir le site des Iles Loyautées.

Repost 0
29 janvier 2009 4 29 /01 /janvier /2009 08:00

Après une petite semaine passée à Nouméa, nous nous sommes dirigés vers Poindimié, sur la côte est, en faisant une étape à Bourail, où nous pouvons voir des plages enclavées et bordées de pins colonnaires.

01-NC Bourail04

 

Nous avons passé la nuit dans un gite, à la Plage de Poé où nous avons pu profiter d'un magnifique coucher de soleil.

02-NC Bourail 02 

C'est en reprenant la route, le lendemain matin, que nous nous sommes arrêtés sur la Baie des Tortues afin d'admirer la Roche Percée.

03-NC Bourail 03

 

La particularité de La Roche Percée (et vous l'aurez bien devinée) c'est qu'elle ressemble à une tête de bonhomme. D'où le surnom qui lui est donné : la Tête de Bourail.

04-NC Bourail 06 

05-NC Bourail 07

 

06-NC Bourail 08

 

Malheureusement, l'érosion ayant fait son travail et en plus en marée haute, il est devenu dangereux d'accéder au pied de la Tête de Bourail.

 

Notre route s’est prolongée le long des plaines de la côte ouest.

07-NC Bourail 01

 

Nous avons commencé à quitter la côte ouest par la route qui relie Koné à Kokengone. Les traversières offrent de magnifiques paysages montagneux que de nombreux points d'arrêts et aires de pique-nique permettent d'admirer.

08-NC Poindimié 01 

09-NC Poindimié 02

10-NC Poindimié 03 

11-NC Poindimié 04

 

Le village de Poindimié n'a rien d'extraordinaire, si ce n'est une des rares stations essences et une supérette relativement bien achalandée

C'est en voulant se renseigner à la station pour trouver le motel que nous avons rencontrés Martin, le responsable du club de plongée Tieti Diving.
Nous avons de fait de très belles plongées, sur des sites particulièrement riches en coraux. Mais, nous avons aussi pu découvrir un tout petit coin de paradis, là où nous avons embarqués pour nos plongées.
Il s'agit du petit port de Tabarama qui a été construit et est entretenu par les tribus. L'accès y est réservé et un club de canoë permet aux jeunes de s'initier à cette activité.

12-NC Poindimié 06

 

Des panneaux rappellent que la mer et le littoral sont fragiles et toute l'attention que l'homme doit y porter.

13-NC Poindimié 05 

 

Repost 0
29 janvier 2009 4 29 /01 /janvier /2009 08:00

Après avoir quitté le petit port de Tibarama, nous avons continué la route de l'est jusqu'à Kouaoua où nous avons fait notre pause déjeuner.

01-NC RouteMines 00 

02-NC RouteMines 01

 

03-NC RouteMines 02

 

C'est en repartant sur cette deuxième traversière (La Foa par Sarraméa) que pour faire à peine 80 km, nous avons mis près de 5 heures ! Forcément, nous avions pris notre temps avec des arrêts fréquents. La terre des bords de routes est à nue et nous fait découvrir la latérite, d'où est extrait le nickel, ce qui donne cette couleur assez particulière.

La Nouvelle Calédonie étant le 4ème pays producteur de nickel et possédant 30 % des réserves mondiales (chiffres 2007) ce qui explique ces coulées dans la montagne.

C'est ainsi que nous avons découvert des paysages uniques, que je vous laisse découvrir, sans commentaire.

04-NC RouteMines 04 

05-NC RouteMines 05

 

06-NC RouteMines 06

  08-NC RouteMines 07

  09-NC RouteMines 08

 

11-NC RouteMines 11

 

Au détour d'un virage, nous avons découvert cette vallée, paysage que nous connaissons en métropole.

 

07-NC RouteMines 03 

 

Arrivés sur La Foa, nous nous sommes dirigés vers Pocquereux pour notre étape de nuit en chambre d'hôte, dans une ferme complètement isolée qui élève des cerfs. Nous avons pu ainsi dîner une délicieuse saucisse de cerf, maison.

Le lendemain, nous avons repris notre route sur Yaté. Passage obligé à Nouméa puis, nous avons découvert la 2ème autoroute avec un rond-point entre Nouméa et Mont-Dore, et son péage (présenté dans cet article).    

 

La traversière du sud longe le lac Yaté, un lac artificiel maintenu par un barrage. L'eau est acheminée par un aqueduc jusqu'à l'usine se trouvant à Yaté, au nord du village. La pression de l'eau fait ainsi fonctionner les turbines.

     

12-NC LacYaté 01

 

13-NC LacYaté 02   14-NC LacYaté 03

 

15-NC LacYaté 04 

16-NC LacYaté 05 

17-NC LacYaté 06 

 

Ne trouvant pas le chemin d'accès à notre hôtel après Yaté, nous avons trouvé la petite cascade de Goro où nous avons pris un bon bain dans une eau fraîche.

 

 18-NC CascadeGoro 01  

19-NC CascadeGoro 02 

20-NC CascadeGoro 03 

 

 

Après un bon dîner et une bonne nuit, nous avons pris la route, en espérant trouver les chutes de la Madeleine. Tellement pris par le paysage, que nous sommes presque arrivés au bout sud de la Grande Terre.

 

21-NC Bout   

 

 

La Madeleine est une réserve naturelle, créée en 1990, qui couvre 400 hectares sur La Rivière des Lacs. Comme beaucoup d'endroits prisés par leur beauté, le site a subi de grosses dégradations ce qui a impliqué le balisage des chemins et par l'implantation de 10 000 plants endémiques au maquis calédonien.

 

22-NC ChutesMadeleine 01   

Pour en savoir plus sur cette réserve naturelle, voir le site de la Province Sud.

 

C’est sur ce site magnifique que nous terminons notre périple sur la Grande Terre avant de nous envoler pour Ouvéa.

 

Repost 0
5 janvier 2009 1 05 /01 /janvier /2009 08:00

01-NC Noumea blason 

Initialement dénommée Port-de-France, Nouméa a été construite en 1854 de la volonté du capitaine Tardy de Montravel qui fut séduit par l'excellence de son site : une presqu'île vallonnée de 42 kilomètres carrés, facile à défendre côté terre, comportant de nombreuses baies et, sur sa façade occidentale, un vaste plan d'eau bien abrité tant à l'est par une série de collines situées en demi-cercle qu'à l'ouest par l'île Nou.

02-NC Noumea PortDeFrance 

Vue générale de Nouméa
03-NC Nouméa 01

 

Ville à collines, entre l'Anse Vata et la Baie Sainte Marie, le Ouen Toro domine la Côte Blanche

04-NC Nouméa 03 

05-NC Nouméa 04

 

 

L'Anse Vata et ses nouveaux immeubles (ou comment ressembler à la Côte d'Azur...) avec sa brochette d'hôtels luxueux.

06-NC Nouméa 12

 

Au centre de la photo ci-dessous, 3 tours dont 1 hôtel (celle du milieu) qui a un restaurant panoramique à son sommet. Pendant votre repas, la salle tourne et permet ainsi d'avoir une très belle vue sur Nouméa. Nous y avons été le soir et la ville est peu illuminée. A faire plutôt lors du déjeuner de midi.

Au fond, l’Ouen Toro.

07-NC Nouméa 10 

En se dirigeant vers le centre ville, entre deux collines, la Baie de l'Orphelinat et son port de plaisance tout neuf : il y a 10 ans, les bateaux étaient simplement ancrés dans cette baie.

08-NC Nouméa 09 

09-NC Nouméa 08

 

Le centre ville est découpé en damiers et est en cours de mutation. En son centre, la Place des Cocotiers et son kiosque.
Sur une des collines, la cathédrale Saint Joseph domine la baie de la Moselle.

10-NC Nouméa 07b 

11-NC Nouméa 07

  

 

Le réseau de bus est bien développé, et un peu plus moderne que ce que nous avions connu il y a 10 ans. Comme dans toute grande ville, des forfaits et abonnements sont proposés aux voyageurs.

Bon, il vaut tout de même mieux être assis et bien se tenir, sinon, il y a un risque de se retrouver assis sur sol du bus !

12-NC Nouméa 13

 

Au fond de la Baie de la Moselle, le port minier avec l'usine de traitement du nickel.

13-NC Nouméa 05 

En partant au nord, pour sortir de la presqu'île, après avoir traversé le quartier de Montravel, on se dirige sur Dumbéa où, entre 2 zones commerciales, le Lycée du Grand Nouméa s'est installé en 2000 (en bas de l'image, à gauche).

14-NC Nouméa 06

 

C'est de Nouméa, par la Baie de la Moselle, que nous avons pris le bateau pour le Phare Amédée à une trentaine de minutes de Nouméa. Il a été construit en métropole, puis monté pièce par pièce sur l'îlot, il y a 150 ans.

15-NC Nouméa 15 

Notre groupe de plongeurs étant ce jour là les seuls visiteurs sur l'île, les gardiens kanaks ont eu la gentillesse de nous ouvrir le phare et nous laisser y monter.

16-NC Nouméa 16 

Sur cet îlot, nous pouvons y rencontrer des tricots rayés, ces petits serpents endémiques à la Nouvelle Calédonie, très mignon, peureux, mais possédant un venin mortel ! Il se déplace moins à l'aise sur terre qu'en mer.

17-NC Nouméa 17 

18-NC Nouméa 18

 

Nouméa et les récifs sous-marins du Phare Amédée furent notre première étape vers le paradis.

 

 

19-NC Nouméa 14     

 

Repost 0
27 décembre 2008 6 27 /12 /décembre /2008 08:00

La Nouvelle Calédonie est l'un des plus beaux et plus grands lagons au monde façonné par le corail durant des millénaires.

     

01-NC Lagon 01

 

 

Vue du ciel, la barrière est bien visible : profondeur de l'océan et écume d'un côté, sable fin de l'autre.     

    02-NC Lagon 02

 

 

Un paradis sur terre.

 03-NC Lagon 03

 

 

Le Territoire dispose de routes aujourd'hui bien goudronnées. Seules quelques pistes permettent d'accéder aux villages tribaux à l'intérieur des terres.
A notre grande surprise, la Grande Terre a 2 autoroutes partant de Nouméa, la première vers le nord (La Tontouta) et la deuxième vers le sud (Mont Dore). La surprise fut d'autant plus grande lorsque nous sommes arrivés au péage autoroutier, très loin des grandes barrières que nous connaissons sur nos autoroutes métropolitaines :

 

04-NC Route 02 

  

C'est en se dirigeant vers notre étape (au nord de Nouméa), que nous n'avons pas bien compris quelle direction prendre...

 05-NC Route 01

 

 

 

Repost 0
27 décembre 2008 6 27 /12 /décembre /2008 08:00

L'histoire de la Nouvelle Calédonie commence avec les vagues successives de peuplements venus du nord-est, à partir de 2500 avant Jésus-Christ. Poteries et pétroglyphes témoignent de l'existence des premiers habitants de l'archipel. Entre le 12ème et le 17ème siècle, des navigateurs polynésiens venus de l'est à bord de pirogues accostèrent sur les îles Loyauté.

 01-N Cal

Carte historique extraite de l'encyclopédie allemande
Meyers Konversations-Lexikon
de la Nouvelle-Calédonie et des îles Loyauté

 

 

Durant la préhistoire, les Mélanésiens vivaient en sociétés claniques, organisation qui prévaut encore aujourd'hui. La Calédonie nouvelle a troqué les signes pétroglyphes contre les carnets de bord des grands navigateurs.

02-casep 

 Case traditionnelle

 

 

En 1774, le capitaine britannique James Cook découvrit l'île au nord-est et la baptisa "Nouvelle Calédonie", en l'honneur de son Écosse natale.

Dix-huit ans plus tard, le Français d'Entrecasteaux, parti à la recherche de La Pérouse, touchait la Grande Terre à son tour.

03-NC LaPérouse 

Dès la moitié du 19ème siècle, les marchands succédèrent aux explorateurs, puis les premières missions évangélistes s'implantèrent. En 1853, Napoléon III annexe la Nouvelle Calédonie et ses dépendances, les Iles Loyauté. Un an plus tard, la "capitale" est fondée au sud-ouest de la Grande terre. Les premiers colons s'installent suivis d'un nouveau type d'immigrants : 3 000 communards en 1872, dont Louise Michel, puis des bagnards jusqu'en 1912.
Des vestiges de cette époque sont encore visibles, sur l'Ile des Pins, à Ouro.

04-NC Déportés 02 

05-NC Déportés 03

  

06-NC Déportés 04 

07-NC Déportés 05

 

 

L'ancien château d'eau, toujours en service :

 

08-NC Déportés 01

 

Pas très loin de là, un cimetière nous rappelle ce triste épisode : sur 240 morts à l'Ile des Pins, seuls une petite centaine a eu une sépulture.

 

En cette fin de 19ème siècle, la Nouvelle Calédonie est rude et sauvage : de violents affrontements opposent colons et indigènes sur la Grande terre. A la même époque, le sous-sol de la Nouvelle Calédonie révèle de grandes richesses minières et les premiers immigrants asiatiques viennent travailler à leur exploitation. Jusqu'à la Seconde guerre mondiale, au fil des découvertes minières et des immigrations successives, la Calédonie cherche fortune et identité. La population pluriethnique qui constitue la société calédonienne actuelle est le fruit de ces multiples mouvements de populations.

 

En 1942, les Américains choisissent la Nouvelle Calédonie comme base militaire dans le Pacifique. Ce véritable "débarquement" marque profondément les consciences : la société calédonienne, assoupie et loin du monde, commence à s'ouvrir aux techniques et aux idées nouvelles. Au début des années cinquante, le premier parti politique calédonien est créé et en 1957, la Nouvelle Calédonie prend le statut de Territoire d'Outre-Mer. Le boom du nickel (1968-1971) fait entrer la Nouvelle Calédonie dans une période industrielle effrénée.

09-NC MineNickel 

Mais la venue massive de nouveaux immigrants, alliés aux nouvelles donnes économiques et politiques, accentuent les déséquilibres entre les communautés. Dans les années soixante-dix, les revendications indépendantistes sont nombreuses. Au cours des années quatre-vingts, c'est l'explosion de violence : les "événements" déchirent la Calédonie.

 

En 1988, les Accords de Matignon instaurent la mise en place des trois Provinces dans le but de rééquilibrer les pouvoirs. Dix ans plus tard, en 1998, l'Accord de Nouméa prépare l'autonomie progressive du nouveau pays qui devrait être indépendant dans une vingtaine d'années (un référendum déterminera alors cette option).

 

Le 21ème siècle marquera un nouveau défi pour ce petit archipel d'Océanie qui est aujourd'hui face à son destin.

10-NC Enfants 

 

Source et plus de photos anciennes : Souths Pacific Online

Repost 0
14 décembre 2008 7 14 /12 /décembre /2008 08:00
Il y a 10 ans, nous avons fait notre voyage de noces dans ce paradis terrestre avec la ferme intention d'y retourner tous les 10 ans.
Ce qui a été chose faite cette année : de fin septembre à mi-octobre, nous avons passé 3 semaines merveilleuses où nous avons pu aussi profiter pour plonger.
 
 
La Nouvelle Calédonie est un territoire d'outre-mer, ancienne colonie française, aux antipodes de la métropole, à 18 000 km de Paris. Il est situé à 2 heures à l'est de Sydney en Australie.
 
La grande terre, de 400 km de long et de 40 à 70 km de large, est divisée en 2 provinces :
- la province sud (incluant l'Île des Pins) ayant pour capitale provinciale Nouméa
- la province nord (incluant les îles Belep) ayant pour capitale provinciale Konié.
La 3ème province regroupe les Îles Loyautés : Ouvéa, Lifou et Maré et a pour capitale provinciale Wé à Lifou.
A cette division administrative, s'ajoutent huit aires coutumières qui siègent au Sénat coutumier.
 
01 N Cal
 
Située juste au nord du Tropique du Capricorne, la Nouvelle Calédonie bénéficie d'un climat "tropical océanique " (dixit Météo France), avec une saison chaude-humide de novembre à avril et fraîche de mai à septembre, avec des températures intermédiaires les autres mois.
 
 
Nous finissons avec cette première présentation par 2 animaux emblématiques et endémiques à la Nouvelle Calédonie.
 
Le cagou, le symbole du territoire, est un oiseau protégé. Il ne sait pas voler, mais pour faire peur il "ouvre" sa crête et déploie ses ailes. Même s'il "aboie", c'est un oiseau peureux.
Celui-ci a été photographié au parc zoologique et forestier de Nouméa.
 
02-Cagou
Le nautilus est un céphalopode tétrabranchial marin, qui a peu changé morphologiquement de 400 millions d'années.
Assez curieusement, il se déplace par réaction en projetant de l'eau via un entonnoir, ce qui donne l'impression qu'il recule, puisque cet entonnoir est situé au niveau de leur bouche.
Il vit à des profondeurs pouvant aller jusqu'à 400 m et se nourrit de déchets organiques.
 
03-Nautilus 
Ces spécimens ont été photographiés à l'aquarium de Nouméa.
 
Pour voir un tout petit échantillon de la flore calédonnienne, l'album est ici. Un petit reportage sur le parc zoologique et forestier de Nouméa a été présenté sur le forum de aujardin.com.
 
 
 
 
Repost 0

Présentation

  • : Entre terre et mer
  • : Entre nos voyages sur terre et dans des fonds sous-marins, une autre découverte des richesses humaines et naturelles de notre Planète Bleue
  • Contact

Mes autres blogs :

Notre jardin : Le blog d'Agnès

La cuisine : Les petits plats d'Agnès

Des idées pour s'organiser à la maison : Tatie au foyer

Recherche